Avec tous mes vœux

Vous avez reçu des vœux ? Parce qu’entre deux reprises de dossier, c’est sympa d’avoir un petit mot, voire un petit cadeau de ses clients, fournisseurs ou partenaires. Et si en plus, cela permet de faire passer un message qui a quelque chance d’être durable, c’est encore mieux. Alors, bonne et créative année 2019 !img_2440

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux

Bien sûr, il s’agit d’être efficace, d’obtenir des contacts, d’améliorer une image ou d’accroître la notoriété. Mais rien de très séduisant ne s’obtient sans une forte dimension relationnelle et émotionnelle. Un peu de légèreté, c’est à dire de créativité, est nécessaire pour une communication authentique. Au moment de la conception des messages, il est raisonnable de ne pas se prendre au sérieux ! Comme dans ces références :

Une édition publicitaire ET durable, c’est possible

IMG_2124Pourquoi faire du jetable quand on peut faire du durable ? C’est le cas avec des éditions papier qui respectent certains critères, sur la forme et dans le fond :

• Utilisation de papier recyclé et encrage raisonné ;

• Bonne tenue en main de l’ouvrage ;

• Facilité de lecture ;

• Un très grand soin apporté au design et à la direction artistique ;

• Une ligne éditoriale attractive, hors des sentiers rebattus de la vente de produits ou de services ;

• Plusieurs entrées et plusieurs niveaux de lecture ;

• Un style empathique, créant relation avec les lecteurs ;

• Complicité et pertinence dans l’écriture ;

• Cohérence du style, du lectorat et des thèmes ;

• Rythme de lecture facilitant prise et reprise en main ;

• Bon timing dans la parution et la diffusion.

Bref, tout ce qui correspond au cahier de vacances créé pour hoomy, en collaboration avec Colette & Co ! Et également tout pour bâtir une image qualitative, renforcer la confiance des lecteurs et favoriser l’adhésion du public !

Le print fait (toujours) bonne impression

Toute la communication est dématérialisée ? Non, l’édition papier résiste toujours et encore. Elle fait même figure d’irréductible dans certaines actions.

Pour les ouvrages de référence :

Quand il s’agit de consulter régulièrement des infos, de vérifier des données, de se renseigner sur des produits, de les comparer, le papier s’avère plus facile à manipuler. Les catalogues, les rapports d’activité, les guides, les chartes et les programmes ont ainsi de bonnes raisons d’être imprimés. Ce choix se montre pertinent puisque que des études convergent pour dire que les documents sur papier recyclé, consultés pendant un minimum de 20 min., ont moins d’impact sur l’environnement que leur version numérique. Car la dématérialisation, c’est aussi de la mobilisation de mémoire informatique, des connexions, des téléchargements, de la mobilisation de serveurs, de réseaux, des manipulations d’écrans…

guide-bois
Pris et repris en main, un guide sur les réalisations bois

Pour diffuser une image de qualité :

Sur papier, une belle image et un beau design sont optimisés, longtemps regardés, voire exposés. Ils valorisent aussi les lecteurs. Dans des secteurs haut de gamme, dans certaines niches tendance, les plaquettes de présentation, les livrets corporate, les invitations, les PLV ont tout intérêt à passer sous l’encre.  A condition de bénéficier d’une impression de qualité.

plaquette bois
Avec un design qui se démarque, un ton volontaire, un papier à fort grammage et texturé, la plaquette du bois français joue la qualité

Pour une communication de proximité

Les artisans, les commerçants, ceux qui proposent des services à la personne ont besoin de rapidement se faire connaître sur leur zone de chalandise. Les flyers, les affiches, les cartes de visite (qui peuvent aussi être des cartes publicitaires) demeurent de puissants outils pour développer la notoriété des entreprises, alerter sur un service ou une cause. Mais seulement s’ils font preuve de créativité ou s’ils sont impactants.

Bien vu, bien lu : dans un plan de com’, le print est toujours à la page.

carte postale publicaitaire
Lutte contre l’hyperalcoolisation – Au plus près des consommateurs

 

Tous à vos posts !

Indispensables pour révéler et partager l’histoire de la marque, incontournables pour entretenir les liens avec ses publics, les posts et articles sur les réseaux sociaux et les blogs exigent du temps et de l’attention. Dans le flux débordant d’infos, ils doivent passer le cap du « Et alors ? ». C’est à dire offrir un plus, une ouverture aux lecteurs. Les chiffres, les listes, les vidéos, les interpellations peuvent faire la différence.

Les bienfaits de la rédaction immersive

idees de redaction carnet de voyage
Quel style pour vos prochains textes ?

C’est bien connu : trop d’infos tue l’info. Comment, dans ce cas, combiner l’attractivité d’un texte relativement bref et l’intérêt réel d’un contenu de marque ? En ayant un texte bien axé sur une idée principale et une rédaction qui appelle à la connivence. Le factuel s’habille d’émotions. LES sens sont guidés vers LE sens général. Témoignages, portraits, reportages, articles de voyage (que le parcours se fasse dans le site de production, dans l’histoire ou sur un marché) viennent infuser tous les textes publicitaires pour leur donner plus de vie et de personnalité. Ce n’est plus le produit mais le public, toujours en quête de relationnel, qui détermine le style. Et c’est tant mieux, parce que c’est bien plus sympa comme ça !

Des contenus 100% personnalisés

Les outils actuels permettent une communication de plus en plus personnalisée et participative. Fini le « simple » découpage de la clientèle en tranches d’âge ou de CSP. Les e-mailings s’adressent à des personnes ayant telle ou telle attente, tel ou tel centre d’intérêt, tel ou tel type d’alimentation… De même, les blogs, les posts de réseaux sociaux ou de plate-forme de vente ciblent une communauté et non une population définie par des critères socio-économiques. C’est pourquoi les textes s’adaptent à chaque public et non l’inverse.

redaction-bureau

Personnalisée pour ses différents publics, la production de contenus peut aussi être entièrement signée par un individu unique pour son propre compte ou sa propre activité indépendante. Pas besoin d’être une star ou un homme politique pour avoir besoin d’un texte sur-mesure. Tout le monde peut obtenir un coup de main pour valoriser un discours, une lettre de motivation, un pitch de projet, une vidéo de présentation, un courrier Parcoursup, une biographie, des articles Linkedin, un blog, une invitation, un livret d’accueil…

D’appétissants contenus pour l’agro-alimentaire

Pas besoin de dévorer des tonnes d’études pour voir que l’agro-alimentaire mélange des enjeux sociétaux et économiques, des notions de plaisirs et des contraintes diététiques. Parler de nourriture exige de refléter ces différents aspects. Comment ?  Avec des contenus spécifiques et généreux ! Ils doivent à la fois informer, expliquer, rassurer, séduire, promouvoir. C’est pourquoi sont préparés des annonces, des articles de fond sur la diététique, des reportages, des portraits, des recettes, des focus-produits, des chroniques gastronomiques…

Ecrire pour le web : un exercice tout en nuances de Grrrr !

ecran moteur de recherche redaction
Plaire à Google et à son public, un challenge permanent

La rédaction web, pour plaire aux lecteurs comme aux moteurs de recherche, demande de respecter certaines règles, parfois contradictoires. S’il est parfois énervant, c’est un exercice de style toujours intéressant !

  • Avoir un contenu de qualité
  • Faire court tout en ayant assez de volume, de l’ordre de 300 à 500 mots par page
  • Apporter une information, développer une idée par (court) paragraphe
  • Définir un titre et des inter-titres explicites, intégrant les mots-clés
  • Intégrer des liens et des call-to-action dans les textes
  • Soigner le chapeau, pour qu’il donne l’essentiel de l’info ou qu’il incite à poursuivre la lecture
  • Permettre une lecture rapide, en « diagonale »
  • Légender et titrer les photos
  • Veiller à ce que les textes soient uniques
  • Apporter régulièrement du nouveau contenu au site
  • Avoir un style rédactionnel en cohérence avec l’image et le positionnement de la marque

Bref, tout est une question d’équilibre entre la créativité et la logique, le style et la technique.